Global et Local

Année 2013 : année européenne des citoyens - 10/12/2012

L’Europe s’engage en Région Centre

Mieux les Européens et les Européennes connaîtront leurs droits en tant que citoyens de l’Union européenne, plus ils pourront prendre des décisions en toute connaissance de cause dans le cadre de leur vie privée, et plus la vie démocratique européenne sera riche à tous les niveaux.

Tel est le raisonnement sur lequel repose l’Année européenne des citoyens 2013. Celle-ci sera l’occasion pour les citoyens européens :
- de s’informer sur les droits et les possibilités que leur offre la citoyenneté de l’Union européenne, et en particulier celui de vivre et de travailler dans toute l’Union ;
- de susciter le débat sur les obstacles qui les empêchent d’exploiter pleinement ces droits, et d’élaborer des propositions concrètes pour supprimer ces obstacles ;
- de participer à des forums civiques sur les politiques et les questions européennes.

Les activités de cette Année seront organisées autant que possible au niveau local, par des citoyens et des organisations de la société civile.

Activités organisées par la Commission européenne

- Une campagne de communication gérée au niveau central avec un site web multilingue, un ensemble d’outils de communication, un dossier de presse et du matériel promotionnel.
- Des conférences d’ouverture et de clôture de l’Année et des conférences thématiques
- La participation à des manifestations nationales, régionales et locales dans toute l’Union européenne.

Le site web officiel de l’Année sera bientôt disponible

Publics concernés

- Citoyens de l’Union européenne
- Responsables politiques à tous les niveaux de pouvoir
- Organisations de la société civile

Budget

- Année européenne des citoyens 2013 : un million d’euros
- Actions préparatoires au cours de l’année 2012 : 750 000 euros

Pour en savoir plus : page dédiée à l’année européenne des citoyens

Les articles signalés ici procèdent du choix de la Rédaction. Nous vous recommandons de vous rendre sur les sites d'origine pour y consulter d'autres articles sur des thèmes approchants ou complémentaires et pour contracter des abonnements directs aux lettres éditées par nos sources.