Global et Local

5 millions d’euros pour lancer la route solaire

environnement-magazine /// Albane Canto

Ségolène Royal est emballée par le projet de route photovoltaïque, présenté par Colas en novembre 2015. La ministre de l’Ecologie veut créer 1 000 km de route solaire.

Ségolène Royal lance, ce lundi 21 mars, le programme « 1 000 km de route solaire » en cinq ans, lors d’un déplacement à Marseille. A cette occasion, 15 m² de dalles photovoltaïques Wattway, la route solaire présentée par Colas en novembre dernier, seront posés dans un centre d’entretien de la direction interdépartementale des routes Méditerranée.
Pour aller plus loin, un appel à projets Route du futur doté de cinq millions d’euros va être lancé et des expérimentations menées avec plusieurs technologies. Un démonstrateur de route capable de récupérer la chaleur doit être construit début 2017. Vinci avait présenté, également fin 2015, un prototype de route géothermique, Novatherm.
Les tests seront menés progressivement, d’abord sur de petites surfaces, notamment soumises au trafic des poids lourds, puis avec des surfaces plus grandes, sur le domaine public, dans des conditions réelles d’utilisation. Enfin, le déploiement nécessitera d’avoir établi des cahiers des charges et un appel à proposition. Dans le cadre du programme, le ministère prévoit de définir au cours du printemps le cadre réglementaire permettant le développement des routes solaires.

Pour rappel, la solution de Colas, Wattway, fait appel à des cellules photovoltaïques encapsulées dans un polymère avec des granulés de verre recyclés en surface, agencées comme des pavés. Les modules mesurent 1,80 x 0,70 pour une épaisseur de 7 mm, et affichent une puissance de 140 kWc.

« Les modules se posent sur les infrastructure existantes : il n’y a pas besoin de refaire la route. Vingt mètres carrés de Wattway produit de quoi alimenter un foyer pendant un an », indiquait Hervé Le Bouc, PDG de Colas, filiale du groupe Bouygues, lors de la présentation de Wattway. Le produit a été développé avec l’Ines.

Trois démonstrateurs (200 m² à Grenoble et Chambéry, 40 m² à Magny-les-Hameaux, laboratoire de Colas) ont permis de valider le concept. Wattway supporte désormais le trafic des poids lourds, leur freinage et la présence de cailloux. En laboratoire, un million de cycle ont été atteint sans dommages, laissant envisager une durée de vie de 15 à 20 ans.

Voir en ligne : http://www.environnement-magazine.fr
Les articles signalés ici procèdent du choix de la Rédaction. Nous vous recommandons de vous rendre sur les sites d'origine pour y consulter d'autres articles sur des thèmes approchants ou complémentaires et pour contracter des abonnements directs aux lettres éditées par nos sources.
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.