Global et Local

>17/05. 18H15. Marylise Lebranchu à la Réforme de l’Etat et la décentralisation

La Tribune / Reuters

Reuters

Marylise Lebranchu, élue bretonne proche de la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry, fait une entrée-surprise au gouvernement à la Réforme de l’Etat, la Décentralisation et la Fonction publique.

C’est une demi-surprise pour Marylise Lebranchu. Ce sera son deuxième portefeuille ministériel après celui de la Justice dans le gouvernement de Lionel Jospin en 2000-2002. A 65 ans, la députée du Finistère élue à l’Assemblée depuis 1997 et ex-maire de Morlaix (1995-1997) prend un poste qui fait figure de "signe" en direction de Martine Aubry, qui a renoncé à entrer au gouvernement.

Présidente de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains

Elle n’est pas un poids lourd du PS mais a été choisie sans doute pour son implantation chez les élus locaux, car elle occupe depuis 2010 la présidence de la puissante Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNSER). Avec des régions, des départements et des grandes villes en grande majorité socialiste, elle aura notamment la mission de mener à bien un nouvel acte dans la décentralisation, annoncé par le président Hollande dès son investiture.

Après trois années comme secrétaire d’Etat aux PME Commerce, à l’Artisanat et à la Consommation, sa nomination à la Justice en 2000-2002 n’avait pas été vraiment considéré comme un signe de reconnaissance, au moment où les "affaires" menaçaient le président d’alors Jacques Chirac et où la cohabitation avec Lionel Jospin s’envenimait.

Voir en ligne : http://www.latribune.fr/
Les articles signalés ici procèdent du choix de la Rédaction. Nous vous recommandons de vous rendre sur les sites d'origine pour y consulter d'autres articles sur des thèmes approchants ou complémentaires et pour contracter des abonnements directs aux lettres éditées par nos sources.